Le quidditch, qu’est-ce que c’est ?

Le quidditch, à proprement parlé, est un sport tiré de l’univers fantastique de l’œuvre littéraire de Harry Potter. Dans le monde magique, il se pratique entre autre à l’aide de balais volant et de balles ensorcelées. Le succès de la série de livres et de films narrant les aventures du sorcier a rapidement rassemblé une véritable communauté de fans. Parmi ces derniers, quelques-uns ont désiré adapté le quidditch à notre propre monde. Il s’agit alors de muggle quidditch ou, en français, « quidditch moldu ». Ce sport est né aux Etats-Unis, en 2005. Il a depuis beaucoup évolué ; on le retrouve dans de nombreux pays américains et depuis quelques années, en Europe.

Comment se pratique-t-il ?

Chaque équipe de quidditch se constitue de 7 joueurs. Chacun d’entre eux possède un rôle particulier et interagissent avec la balle correspondant à leur poste ; les trois poursuiveurs doivent marquer dans l’un des trois anneaux à l’aide de la souaffle, tout en évitant de se faire éliminer par les deux batteurs adverses interagissant avec les trois cognards en jeu. Le souaffle est généralement une balle de volley un peu dégonflée et les cognards sont des balles de dodgeball. Parmi les poursuiveurs, on retrouve le poste de gardien. Le septième joueur est l’attrapeur ; son rôle est de se saisir du vif d’or, une balle de tennis glissée dans une chaussette attachée au short d’un joueur neutre. Un but marqué par la souaffle équivaut à dix points et le vif d’or représente 30 points. Tous les joueurs doivent perpétuellement se trouver sur leur balai ; il peut s’agir d’un vrai balai homologué pour la pratique de ce sport mais le plus souvent, les joueurs utilisent des tubes en pvc ou encore des manches de bois – ces matériaux étant moins couteux et plus résistants. La présence de balais est bien sûr inspirée par la saga Harry Potter mais elle représente une réelle contrainte qui rajoute du challenge au jeu ; un joueur tombant de son balai – c’est-à-dire que ce dernier ne se trouve plus entre ses jambes – est obligé d’aller toucher ses propres anneaux.


Qui peut y jouer ?

Tout le monde ! Le quidditch a la particularité d’être mixte. Il possède même une règle nommée la « gender rule » qui stipule que maximum quatre joueurs du même genre peuvent se trouver en jeu. Même si le quidditch est issu de la saga Harry Potter, il n’est pas nécessaire d’en être un fan absolu pour pouvoir pratiquer ce sport. En effet, certains joueurs n’ont même jamais lu aucun livre et vu aucun film de la série ! Inutile également d’être un athlète de haute compétition ; si le quidditch est un sport physique et parfois éprouvant, nous acceptons toutes les conditions physiques.
C’est en s’entraînant que l’on devient performant !

Les Dracognards

L’équipe des Dracognards, située à Louvain-La-Neuve, a été fondée le 17 septembre 2014 par des joueurs de l’équipe bruxelloises, les Qwaffles. Notre équipe compte aujourd’hui une vingtaine de membres réguliers. En mars 2015, les Dracognards ont organisé la Coupe du Nord, réunissant par moins de 11 équipes originaires de Belgique, France, Allemagne et des Pays-Bas.

N’hésitez pas à rejoindre l’équipe ! Nos entraînements se déroulent chaque jeudi de 19h à 21h, aux anciens terrains de rugby du ROC. Tout le monde est le bienvenu ! N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations, via notre page Facebook